STATUE DU LION

  • QUOI : STATUE "LE LION" / Le Lion bleu / Le Lion de Stalingrad. (on pourrait l'appeler "Le Lion boule Ă  facettes"😁)

  • QUI : Artiste de Lyon: Xavier VEILHAN, RĂ©alisation: l’atelier bourguignon BinĂŽme

  • OÙ : Place Stalingrad (Ancienne "Place du Pont" jusqu’en 1946)

  • QUAND : Installation le soir du 30 Juin 2005

  • COMMENT :

> NATURE/CONSTRUCTION: 8m long, 3m large et 6m haut, polystyrÚne expansé recouvert de résine polyester

> ÉTAT: Toujours visible

  • COMBIEN : 1 modĂšle Ă  Bordeaux, 1 modĂšle noir exposĂ© en 2006 dans une galerie Ă  Paris, et 2 modĂšles (Lion & Lionne) dans un golf en CorĂ©e du sud.

  • POURQUOI: CrĂ©Ă© dans le cadre de l' "Art dans la ville": programme de commande publique artistique de Bordeaux MĂ©tropole, pour replacer la culture au cƓur des processus de fabrication de la Ville. Ce programme a dĂ©marrĂ© avec la commande d'Ɠuvres d'art contemporain public engagĂ©e avec la construction du tramway.

  • LOCALISATION

Coordonnées GPS:

44.84021, -0.56018

Cliquez sur:

=> la CARTE:

  • CONTEXTE

Anciennement place du Pont, puis place NapolĂ©on en 1843, le maire de Cenon (Ă  l’époque, La Bastide n’a pas encore Ă©tĂ© annexĂ©e par Bordeaux) ayant voulu rendre hommage Ă  l’Empereur auquel on doit le pont de pierre, redevenue place du Pont en 1870, c’est en 1946 que la place du Lion est rebaptisĂ©e Stalingrad, en souvenir de la victoire dĂ©cisive des SoviĂ©tiques sur les Allemands, au prix de terribles combats en 1942-1943.

Au dĂ©part, cette place devait ĂȘtre monumentale. Conçue par l’architecte Claude Deschamps, elle sera rĂ©alisĂ©e difficilement. PrĂ©vue pour ĂȘtre ronde, elle sera finalement rectangulaire, remblayĂ©e et nivelĂ©e seulement en 1840. Des maisons uniformes qui devaient la border, ne restent que celles qui encadrent le dĂ©but de l’avenue Thiers. Au fil des annĂ©es, on y crĂ©era un square, entourĂ© de grilles. TrĂšs attractive, la place accueillera le marchĂ© aux fleurs, le jeudi, puis vers 1860, un marchĂ© alimentaire et sera aussi animĂ©e par le cafĂ©-concert l’Alcazar, trĂšs frĂ©quentĂ©.

Au XXe siĂšcle, le rĂšgne de l’automobile lui fait subir une nouvelle transformation : de lieu de vie et de rencontres, la place devient gare routiĂšre pour tous les bus de la rive droite
 Jusqu’à la rĂ©novation conduite au tout dĂ©but du XXIe siĂšcle pour accueillir le retour du tram en 2003. Et qui s’est accompagnĂ©e par l’installation en 2005, du fameux Lion bleu gĂ©ant, signĂ© par le plasticien lyonnais, Xavier Veilhan.

En 2001, durant les travaux du tram, la place est rĂ©amĂ©nagĂ©e par les architectes et urbanistes bordelais, Olivier Brochet, Emmanuel Lajus, Christine Pueyo et Fortier. À cette Ă©poque, lorsque l'on construisait les stations de tramway sur des places, certaines d’entre elles recevaient des Ɠuvres d’art. C’est Ă  cette occasion qu’en 2005, le lion bleu de l’artiste lyonnais Xavier Veilhan marque son territoire sur la rive-droite.

L’Ɠuvre voit donc le jour dans le cadre de l' "Art dans la ville": programme de commande publique artistique de Bordeaux MĂ©tropole, pour replacer la culture au cƓur des processus de fabrication de la Ville. Ce programme a dĂ©marrĂ© avec la commande d'Ɠuvres d'art contemporain public engagĂ©e avec la construction du tramway. La premiĂšre commande d’Ɠuvres autour de l’amĂ©nagement du tramway s’est Ă©talĂ©e de 2000 Ă  2009. L’enveloppe d’1,5 million d’euros (HT) a permis la rĂ©alisation de 6 «Ɠuvres sur sites» (dont ce lion) et de 5 «Ɠuvres de rĂ©seau».

Sur le site de la mairie de Bordeaux, l'artiste dĂ©crit son Ɠuvre comme « quelque chose de totĂ©mique immĂ©diatement repĂ©rable par les passants, suffisamment grand pour qu’on puisse le voir depuis la rive gauche ».

Mais ce n’est pas la seule raison qui pousse la ville de Bordeaux Ă  Ă©difier cette statue sur la rive-droite. La Bastide et Bacalan Ă©taient auparavant les quartiers ouvriers de Bordeaux. C’est Ă  partir du moment oĂč on a construit le pont que ça s’est d'avantage "organisĂ©/dĂ©veloppĂ©". Pendant longtemps, quand on parlait de la Bastide, on disait « aller de l’autre cĂŽtĂ© » parce que c’était un quartier "dĂ©laissĂ©", qui n'Ă©tait pas considĂ©rĂ© comme le "Bordeaux chic". Les friches industrielles abandonnĂ©es ont ensuite permis de crĂ©er des logements sous l’ùre Alain JuppĂ©. La statue du lion bleu est aussi pensĂ© comme le symbole de l’urbanisation et de modernisme de la rive droite.

C'est donc dans la soirĂ©e du 30 juin 2005, que "le Lion" bleu est installĂ©. Selon l'artiste :"Le choix de cet animal (un archĂ©type des contes, des fables et de l’histoire de la sculpture) n’est pas tant guidĂ© par sa portĂ©e symbolique que par le vide relatif que son universalitĂ© engendre. Je suis en effet plus intĂ©ressĂ© par la projection que chaque passant peut faire sur cet Ă©vĂ©nement visuel : un animal regardant la ville en tendant le cou au-dessus du pont. En plus de sa fonction de repĂšre visuel, ce sera aussi un point de rencontre, et l’on pourra s’abriter de la pluie et du soleil entre ses pattes, s’y donner rendez-vous."

  • INAUGURATION LE 30 JUIN 2005

  • VISIONS D'AUTREFOIS => AVANT/APRÈS: JADIS ... & ... AUJOURD'HUI... 😉

  • DESCRIPTIF DU MONUMENT

L’Ɠuvre fait 8m de long, 3m de large et 6m de haut. Elle est rĂ©alisĂ©e en polystyrĂšne expansĂ© recouvert de rĂ©sine polyester armĂ©e de fibre de verre et reposant sur une structure tubulaire en acier.

FabriquĂ©e en matĂ©riaux composites, la statue rappelle un objet imprimĂ© en 3D rĂ©alisĂ© Ă  l’aide d’un ordinateur.

Ce lion orientĂ© vers la Garonne, prend la pose avec la patte antĂ©rieure droite posĂ©e sur un rocher. Le bleu doux de la sculpture, visible depuis l’autre rive se confond, selon l’angle de vue, avec la couleur du ciel...

Sur le site de la mairie de Bordeaux, le sculpteur dĂ©crit son Ɠuvre comme symbole de renouveau de la rive droite.

L’artiste prĂ©cise sa dĂ©marche : « Je souhaitais installer sur la place Stalingrad une Ɠuvre qui cristallise son identitĂ© et devienne une image simple et indissociable de ce lieu. J’ai pensĂ© Ă  une sculpture animaliĂšre. Un lion surdimensionnĂ©, un animal plus prĂ©sent dans l’imaginaire collectif que dans notre rĂ©alitĂ©. »

Le grand fauve de Veilhan parodie la tradition des monuments commĂ©moratifs - lions de Belfort ou de la place Denfert-Rochereau, Ă  Paris - mais ne cĂ©lĂšbre rien de particulier. En revanche, il signale l’identitĂ© nouvelle de la place, en affirmant l’art contemporain dans la citĂ©, dans un ancien quartier industriel et populaire, requalifiĂ© aprĂšs avoir Ă©tĂ© longtemps laissĂ© Ă  l’abandon.

Le design contemporain du Lion bleu a inĂ©vitablement commencĂ© par susciter la polĂ©mique mais les habitants et les passants se le sont rapidement appropriĂ© et la sculpture totĂ©mique et ludique est devenue, au fil des ans, l’un des spots Ă  selfies favoris des touristes Ă  Bordeaux. Elle est aussi un lieu de rendez-vous incontournable pour tous les Bordelais, et les Ă©coliers y prennent souvent leur premier cours d’art contemporain.

  • RESTAURATIONS / NETTOYAGES DE L’ƒUVRE EN SEPTEMBRE 2016

Ce pauvre lion a servi parfois de spot pour skate, support de graffitis et bien d'autres mésaventures...

Il s'agissait de laver et poncer la surface de l’Ɠuvre, de combler les trous et fissures au mastic, de solidifier les zones rĂ©parĂ©es par ajout de rĂ©sine polyester et fibre de verre, et enfin d'appliquer plusieurs couches de vernis sur l'ensemble de la sculpture.

L’atelier bourguignon BinĂŽme, qui a fabriquĂ© la sculpture, Ă©tait encore disponible pour faire ce type de travail, ce qui a permit une certaine continuitĂ©...

(Note: Une session de nettoyage par des habitants du quartier a Ă©galement eu lieu dans le cadre de l’évĂ©nement "La Bastide fait sa belle"...)

  • VUES DU MONUMENT AUJOURD'HUI

  • LE LION: EMBLÈME DE BORDEAUX & D'AQUITAINE... Qui n'aurait Ă©trangement pas du tout servi d'inspiration Ă  l'artiste !? 😯

Le premier blason connu de Bordeaux remonte Ă  l'Ă©poque mĂ©diĂ©vale de Richard CƓur de Lion (Richard Ier d'Angleterre). Il arbore notamment les trois lions de la famille PlantagenĂȘt, qui s'identifieront progressivement comme les armoiries de l'Angleterre. Par la suite, il va Ă©voluer en fonction des rĂ©gimes politiques (monarchie, empire) et des souverainetĂ©s.

Remarque: Le « lĂ©opard » : en hĂ©raldique, le lion et le lĂ©opard dĂ©signent le mĂȘme animal, Ă  savoir le lion, mais avec une position de tĂȘte diffĂ©rente. Avec la tĂȘte de profil on le blasonne « lion » ; avec la tĂȘte de face on le blasonne « lĂ©opard ». Ici il s’agit du lion des PlantagenĂȘts, devenus rois d’Angleterre. Pendant l'Ă©poque anglaise (1154-1453), le blason de Bordeaux comportait trois lions, qu’on retrouve encore aujourd’hui dans les armoiries anglaises. Avec la fin des possessions françaises du roi d'Angleterre, Ă  la suite de la bataille de Castillon en 1453, seul un lion demeure. (On retrouve d'ailleurs notamment ce lion comme girouette au sommet de la Grosse Cloche, jadis ancien beffroi sur les remparts de la ville fortifiĂ©e).

La devise: "Lilia sola regunt lunam unda castra leonem" : "les lys rĂšgnent seuls sur la lune, les ondes, la forteresse et le lion", fait clairement allusion Ă  la domination du roi de France sur Bordeaux, aprĂšs la pĂ©riode d’occupation anglaise. Cette conquĂȘte est inscrite sur le blason par l’ajout des armes de France (fleurs de lys) au chef du blason de la ville.

1Ăšres armoiries sous Richard Ier d'Angleterre.
.
Armoiries avec le chef de France ancien.
.
Variante des armoiries de Robert Louis.
Armoiries en vigueur sous le 1er Empire
.
Armoiries actuelles avec ses ornements.
Écusson actuel de Bordeaux.

Voici le nouveau logo choisi en 2016 de la Nouvelle Aquitaine, censĂ© ĂȘtre Ă  la fois "le symbole de l'histoire et le signe de la modernitĂ© de son territoire". Quatre Ă©coles de design graphiques, deux agences et l'Ă©quipe de communication de la RĂ©gion ont planchĂ© sur le sujet. 119 pistes ont Ă©tĂ© produites mais le logo retenu est finalement une crĂ©ation interne au Conseil rĂ©gional. 😂

"Le tracĂ© des limites de la Nouvelle-Aquitaine fait dĂ©couvrir le dessin d'une tĂȘte de lion qui enserre l'ensemble du territoire, avec un profil calquĂ© sur celui de la façade atlantique, explique le Conseil rĂ©gional. Le lion de la Nouvelle-Aquitaine regarde vers l'Atlantique. Il est ainsi "gardien de l'ocĂ©an" comme le fut au dĂ©but du XVIIe siĂšcle le phare de Cordouan, construit sur le modĂšle de celui d'Alexandrie. Il fait rĂ©fĂ©rence Ă  l'emblĂšme de Richard CƓur de Lion, fils d'AliĂ©nor d'Aquitaine, qui fut Ă  la fin du XIIe siĂšcle le plus puissant des rois d'Angleterre-ducs d'Aquitaine. La criniĂšre aux traits ondulĂ©s du lion reprĂ©sente quant Ă  elle le tracĂ© des cinq principales grandes riviĂšres traversiĂšres de Nouvelle-Aquitaine, qui vont des montagnes Ă  l'ocĂ©an : Adour, Charente, Dordogne, Garonne, Vienne..."

En complément, un nouveau blason sera utilisé pour les usages protocolaires, par le Conseil régional uniquement.

"Les armoiries du lion rouge debout sur fond blanc ont été employées dÚs le XIe siÚcle dans l'ensemble du territoire néo-aquitain. Certaines villes comme Poitiers, Chùtellerault, Espelette ou Ustaritz montrent encore de nos jours ce lion rouge dans leurs armoiries", précise le Conseil régional, qui a ajouté des vagues bleues représentant Aquitania, la terre des eaux.


  • M'ENFIN !?

ANECDOTES ET INFORMATIONS ANNEXES

  • MAQUETTE ET REPRODUCTIONS ... LE LION ET SA LIONNE EN CORÉE DU SUD !!!!!!!!!!! GRAOUUUU !!!!! 😁

Un nouveau lion avait fait son apparition dans le corpus de l'artiste en 2006, dans sa premiĂšre exposition Ă  la galerie Emmanuel Perrotin Ă  Paris. « Les motifs animaliers sont prĂ©existants dans l'esprit des gens, estime l'artiste. Ce que je reprĂ©sente n'est pas un animal, mais l'image d'un animal, une image universelle. Ce cĂŽtĂ© symbolique revient presque Ă  faire une Ɠuvre abstraite, comme un logotype. J'ai arrĂȘtĂ© de faire ces piĂšces pour les expositions, mais je continue pour les projets publics ».

PolystyrĂšne, rĂ©sine polyester, fibre de verre, acier — 190 × 320 × 132 cm Xavier Veilhan, Le lion, 2006 Le lion, 2006

  • LE LION SOUS TOUTES LES COUTURES ... (Prenez la main: zoomez & retournez le dans tous les sens !!! 🙃 )

  • SI NOUS "AL-LIONS" VOIR LE LION DE LYON ? 😜

En 2016: Le crĂ©ateur de cette sculpture aux dimensions xxl, n’est autre que Drawn, une start-up française spĂ©cialisĂ©e dans l’impression 3D grande taille. La jeune pousse lyonnaise fut effet chargĂ©e de fabriquer quatre statues de lions, qui devaient trĂŽner aux quatre points cardinaux du stade. Mesurant chacune 4,2 mĂštres de haut, 4 mĂštres de long, 5 mĂštres de large et 1,5 tonne, ces statues ont reprĂ©sentĂ© un vĂ©ritable challenge pour l’équipe de Drawn.

  • L'ART EN FÊTE: LE BEAU BESTIAIRE BARIOLÉ BORDELAIS ...

  • LES VÉRITABLES "LIONS BLEUS" DE BORDEAUX : "FEAR THE ROAR" !!!

L'équipe de Football américain "les Lions de Bordeaux" ont été créés en 2009 par Stéphane Gerland, ancien joueur de haut niveau et ancien joueur de l'équipe de France. Les Lions font partie des 3 équipes présentes sur Bordeaux/CUB avec les Devils de Cenon et les Kangourous de Pessac... https://www.leslionsdebordeaux.com/page/960032-le-club

.

  • COMBATS DE LIONS VERSION "BOULES À FACETTES": La justice dĂ©boute Xavier Veilhan de ses demandes contre Richard Orlinski ! ...

  • LES MAÎTRES DE L'UNIVERS, MUSCLOR ET SON FIDÈLE "GRINGER"...

"Je suis ALAIN, prince d'Aquitania, DĂ©fenseur du secret du Palais Rohan. Lui, c'est LĂ©o (de la GaffeliĂšre), mon Lion bleu domestique. Mon secret, c'est de possĂ©der une force Fabuleuse depuis le jour oĂč j'ai levĂ© mon Magnum magique en criant:

PAR LE POUVOIR DU CRÂNE LUISANT ANCESTRAL,

JE DÉTIENS LA FORCE TOUTE PUISSANTE !!!

Léo se transforme alors en lion de combat et moi je deviens: " JUPPOR ", l'homme le plus fort qui ait existé jusqu'ici ! "

đŸ„ł đŸ„Ž đŸ˜”â€đŸ’«...

(Note: Toute ressemblance avec des personnages rĂ©els ne saurait ĂȘtre que "fortuite", bien Ă©videment...😁 De toute façon, personne ne lit jamais jusqu'Ă  la fin des pages 😝 Alors bon...)

.

" LÉO " (de la Gaffeliùre)

.

" JUPPOR "

  • LE LION BORDELAIS VOIT ROUGE !!!


  • LES ENTRAILLES DE LA BÊTE ...


L' "Art content-pour-rien"...

  • REVUE DE PRESSE

  • Sources:

- https://www.facebook.com/groups/Bordeaux.60.70/permalink/1839617529429949/- https://www.facebook.com/groups/Bordeaux.60.70/permalink/2459216740803355/- https://www.landroid-landrymunoz.com/the-weird-lion?fbclid=IwAR1YnUHCH9pWRyV3GIxuOImLoys3WYr3EEKIGJ6inII8Ki1sHLHQY-v2jwc- https://actu.fr/nouvelle-aquitaine/bordeaux_33063/la-question-pas-si-bete-pourquoi-un-lion-bleu-occupe-la-place-stalingrad-a-bordeaux_48201103.html?fbclid=IwAR1qom8I745ZU9XxgO1qmNTAvsmiC8iZrhlyqx573eTQd6-1HJYLiBtvrEg- https://www.sudouest.fr/gironde/bordeaux/bordeaux-mais-d-ou-vient-le-lion-bleu-qui-trone-sur-la-place-stalingrad-8192226.php- https://www.lejournaldesarts.fr/patrimoine/la-justice-deboute-xavier-veilhan-de-ses-demandes-contre-richard-orlinski-121368- https://www.sudouest.fr/2015/07/02/bordeaux-le-lion-bleu-de-la-place-stalingrad-a-10-ans-1982937-2780.php?nic- https://www.facebook.com/pages/Le-Lion-de-Veilhan/286473408376074- https://www.facebook.com/saucebordelaise/photos/a.1630502900535962/1699350673651184/- https://www.lesaffichistes.com/produit/affiche-bordeaux-le-lion-bleu/- https://www.bordeaux-cadeaux.com/produit/affiche-irresistiblement-bordeaux/- https://guillaume-briand.fr/blog/portfolio/logo-lion-bleu-stalingrad/- https://twitter.com/SO_Bordeaux/status/711934798160371714/photo/1- https://www.sudouest.fr/gironde/bordeaux/bordeaux-le-lion-bleu-de-la-place-stalingrad-fait-des-petits-a-lyon-4357175.php- http://olivier.veilhan.free.fr/p1_Veilhan/p3_Actuels/Xavier/Xavier.html- https://lespetitestetes.wordpress.com/2016/11/18/alain-juppe-sur-numerosoft-fr/- https://eternalnetwork.fr/projets/article/projets-pour-l-espace-public-a#gallery-8- https://sketchfab.com/3d-models/victory-lion-stalingrad-easy-red-2-4efa2a2ac0854e2387c525c4666bf9c8- https://www.sudouest.fr/gironde/bordeaux/bordeaux-coup-de-jeune-pour-le-lion-bleu-de-stalingrad-4404527.php- https://www.bordeaux.fr/o87557/bordeaux-football-americain-les-lions-de-bordeaux- https://www.behance.net/gallery/96757451/Lions-de-Bordeaux-Identit-graphique- https://rue89bordeaux.com/2016/12/xavier-veilhan-a-propos-lion-bleu-faire-oeuvre-puisse-prendre/- https://www.bordeaux-metropole.fr/Sortir-decouvrir/L-art-dans-la-ville/Dans-la-metropole/Le-Lion- https://www.sudouest.fr/2016/12/16/voici-le-nouveau-logo-de-la-region-nouvelle-aquitaine-3033419-6058.php?nic- https://www.lejournaldesarts.fr/patrimoine/la-justice-deboute-xavier-veilhan-de-ses-demandes-contre-richard-orlinski-121368- https://www.sudouest.fr/2016/12/16/voici-le-nouveau-logo-de-la-region-nouvelle-aquitaine-3033419-6058.php?nic- https://www.grapheine.com/actulogo/logo-nouvelle-aquitaine-lion- https://www.grapheine.com/actulogo/logo-nouvelle-aquitaine-lion- https://lespetitestetes.wordpress.com/2016/11/18/alain-juppe-sur-numerosoft-fr/- https://objectifaquitaine.latribune.fr/politique/2016-12-16/voici-le-nouveau-logo-de-la-region-nouvelle-aquitaine.html- https://sketchfab.com/3d-models/lion-de-veilhan-6118c97eeef74c9d80f666b25fb098ea#embed- https://www.facebook.com/bordeauxpatrimoinemondial.ciap/posts/pfbid02thhAJzpnwpzhjSzN5cDitCVSWHtevZtRrmeEvR1jkEcrad5uHCejvsvMJRABqH9vl- https://www.google.com/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=&cad=rja&uact=8&ved=2ahUKEwjtwave0d_5AhXN_4UKHfGvB5cQFnoECDsQAQ&url=https%3A%2F%2Fwww.bordeaux-metropole.fr%2Fcontent%2Fdownload%2F85185%2F1085476%2Fversion%2F1%2Ffile%2FArt%2520dans%2520la%2520ville%2520-%2520Xavier%2520Veilhan.pdf&usg=AOvVaw3qshSWq_Q1ROdTLbp2ZC7S- https://twitter.com/MIHB01/status/702108148572647425/photo/1-https://www.20minutes.fr/bordeaux/62294-20051013-bordeaux-le-lion-de-stalingrad-proie-des-tagueurs
  • COPYRIGHT & DROITS RÉSERVÉS DE REPRODUCTION DES DONNÉES DE CE SITE:

Le rĂ©sultat de mes recherches & synthĂšse des informations, de la construction des sections & mise en forme, et de la dĂ©couverte des donnĂ©es d'illustrations/photos sur cette statue du Lion sont entiĂšrement issus de mon travail personnel. Je cite mes sources ci-dessus 📜.

NĂ©anmoins, conformĂ©ment aux conditions de Google Sites, le fruit de l'Ă©laboration personnelle de cette page et de ses donnĂ©es ne peut ĂȘtre reproduit sans consultation ni accord prĂ©alable. Dans le cas seulement d'un accord de ma part via la rubrique §CONTACT, la rĂ©utilisation ne pourra se faire qu'avec citation du lien de ma page en source d'information. Ne faisant moi-mĂȘme aucun bĂ©nĂ©fice financier, aucune exploitation commerciale directe ou indirecte des sources ci-dessus et/ou de mes donnĂ©es propres sur cette page n'est tolĂ©rĂ©e ⛔. (LOGO "Bordeaux QQOQCCP": marque dĂ©posĂ©e). Merci Ă  vous.

La diffusion seule et gratuite du lien de cette page reste bien entendu entiĂšrement libre et encouragĂ©e 😉.

> CrĂ©ation de la page & publication: 25 AOUT 2022. PostĂ© le mĂȘme jour sous pseudo "DjĂ© Karl" sur le groupe public Facebook Bordeaux Je Me Souviens: LIEN du post. Cette page est Ă©galement sauvegardĂ©e via l'outil the Wayback Machine, qui peut tracer la date exacte de publication et son contenu, pouvant ainsi attester de toute antĂ©rioritĂ© des donnĂ©es par rapport Ă  une publication recopiĂ©e/reproduite sans accord...